Gino Conte : « Le repli des matières premières devrait ouvrir la voie à la diversification des exportations de l’Afrique vers la Chine »

Gino Conte : « Le repli des matières premières devrait ouvrir la voie à la diversification des exportations de l’Afrique vers la Chine »

De passage au Cameroun lors du lancement du panorama de la COFACE, celui qui, entre temps, est devenu Directeur en charge de l’Afrique subsaharienne au sein de cette institution, a accepté de parler du rapport, mais aussi de l’évolution des assurances dans la région. Agence Ecofin : Quel était l’opportunité pour la COFACE de sortir un rapport sur les relations économiques entre la Chine et l’Afrique Gino Conte : Déjà il faut comprendre que la COFACE occupe une position de leader sur le marché global de l’assurance contre les risques liés aux activités commerciales. Si je devais définir notre activité principale, ce serait de dire qu’elle est basée sur la connaissance et l’information que nous produisons, bien sûr pour nos clients, mais aussi pour les différents environnements dans lesquels nous évoluons. Nous avons une importante équipe d’analystes basée à Paris, notre siège, et qui travaille selon une répartition géographique. Ils produisent des analyses sur plusieurs sujets en rapport avec nos interventions. Alors pourquoi écrire sur les relations Chine-Afrique ? C’est simple, la Chine est, depuis deux décennies déjà, le ...

Lire l'article en entier

Related Posts

« Ville morte » en RD Congo: Kinshasa au ralenti
Nord-Kivu : la ministre provincial du plan commente le programme FOSOD
Cameroun - Colonel Didier Badjeck : « Le temps de réaction sera plus rapide »