Union Africaine : Lancement du Fonds de la Paix

Union Africaine : Lancement du Fonds de la Paix

Le ministre des Affaires étrangères, Régis Immongault Tatangani, qui a représenté le chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba, au sommet extraordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement, à Addis-Abeba en Éthiopie, a également pris part à la cérémonie de lancement du Fonds de la Paix. Le montant attendu en 2021 pour constituer ledit Fonds est de 400 millions de dollars américains. Et, ce sont 60 millions de dollars qui ont déjà été recueillis. Il a été mis en place un Comité d'administration composé de personnalités issues des cinq régions du continent et de représentants de partenaires (Onu et UE). Le Fonds de la Paix est exclusivement affecté au financement des opérations de paix en Afrique, tout en s'inscrivant dans la stratégie africaine de prendre en charge 75% de ces dépenses. Concernant le Sommet des chefs d'Etat et de gouvernement, le Gabon, par Régis Immongault, a exprimé le soutien du président de la République, Ali Bongo Ondimba, aux réformes « courageuses et nécessaires » de l'UA, afin de traduire en actes concrets l'ambition des États membres de construire cette « Afrique que nous voulons ». Car, selon le communiqué qui nous est parvenu, le numéro un gabonais, qui est connu pour son leadership dans les réformes, ne peut que soutenir l'aboutissement de celles-ci. Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complèteRetournez à la rubrique Gabon politiqueStandard (Image)

Lire l'article en entier

Related Posts

Cape Town meeting to discuss next steps and opportunities for South Africa’s Black Industrialists Programme
Foot-RDC : après Constant Omari, les trois autres dirigeants sportifs libérés
Secours aux migrants: la Libye interdit « tout navire étranger » près de ses côtes