UPN : Gaston Dibanganga reçoit le soutien d'un opérateur économique

UPN : Gaston Dibanganga reçoit le soutien d'un opérateur économique

Plus connu pour ses activités économique dans le département de Tsamba-Magotsi (Fougamou, province de la Ngounié), l’ancien candidat aux législatives de 2001 et 2006, Gaston Dibanganga, a déclaré dimanche dernier son soutien à Pierre Mandza Mondjo, candidat de l’Union pour le progrès national (UPN) aux législatives à venir, au deuxième siège dudit département Plus connu pour ses activités économique dans le département de Tsamba-Magotsi (Fougamou, province de la Ngounié), l’ancien candidat aux législatives de 2001 et 2006, Gaston Dibanganga, a déclaré dimanche dernier son soutien à Pierre Mandza Mondjo, candidat de l’Union pour le progrès national (UPN) aux législatives à venir, au deuxième siège dudit département. C’était à la faveur d’un rassemblement dans un hôtel de Libreville, en présence de plusieurs ressortissants du district d’Ikobey et du canton Sindara. Cet exploitant forestier, par ailleurs fils de cette contrée, considéré parmi les notables de cette partie du département, en a profité pour présenter à ses frères et sœurs présents , "ce candidat en qui il dit croire, pour mieux défendre les intérêts du deuxième siège de Tsamba-Magotsi, à l’Assemblée nationale". Il les a ainsi exhortés à faire comme lui , "le choix du bien-être du village, avec ce fils qui a toujours été là, en première ligne, quand les populations du district d’Ikobey ou du canton de Sidanra en ont eu besoin". Manifestement sensible à ce soutien considéré comme une marque de confiance, le candidat Gaston Dibanganga s'est voulu pragmatique et sans démagogie : "Je peux vous promettre qu’une fois élu, je me battrai toujours en mettant en avant l’intérêt de notre siège, de notre département et de notre pays." Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complèteRetournez à la rubrique Gabon politiqueStandard (Image)

Lire l'article en entier

Related Posts

Macron prône des relations « apaisées » avec le Rwanda
Un diamant d’une valeur de 33 millions d’euros découvert au Lesotho
Le Congolais Bemba, acquitté par la CPI, pourrait être libéré