Trois questions à... Eric Dodo Bounguendza (PDG) : ''Le PDG est un parti préparé pour les compétitions électorales"

Trois questions à... Eric Dodo Bounguendza (PDG) : ''Le PDG est un parti préparé pour les compétitions électorales"

L'Union. Monsieur le secrétaire général, votre parti s'apprête à participer aux élections couplées (législatives et locales). Les listes de candidatures publiées par le Centre gabonais des élections (CGE) ont suscité un volumineux contentieux auprès de la Cour constitutionnelle. Quel regard jetez-vous, de manière générale, sur l'organisation desdits scrutins ? Eric Dodo Bouguendza : La participation du PDG à ces élections couplées est digne d'un grand parti comme le nôtre, elle est plus que respectable. Le volumineux contentieux auprès de la Cour constitutionnelle fait foi de l'insuffisance de culture politique de la part de certains de nos acteurs politiques. La loi est claire et un engagement dans une compétition électorale doit en tenir compte. Nous savions qu'en annonçant le principe de démocratie directe au sein de notre formation politique, nos adversaires tomberaient dans notre piège. Plusieurs de leurs militants ont adhéré à notre parti en vue d'influencer les éventuelles investitures directes. L'ingéniosité du distingué camarade président, en changeant de stratégie, les a amenés à vite regagner leur parti originel, oubliant que la loi ne leur permet pas dans ce cas de figure de ''compétir'' dans une élection. Comme notre parti est organisé, nous avons relevé plusieurs de ceux-là dans des listes concurrentes au PDG. En ce sens, un parti responsable initie des recours. C'est ce que nous avons fait, pièces à conviction à l'appui. La culture politique permet d'éviter de tomber dans ce genre de piège, car la loi est la loi pour tous. Nous félicitons la Cour constitutionnelle pour le travail laborieux réalisé sur ce volumineux contentieux. De loin, on croirait que cela est aisé, mais de prè...Propos recueillis parRetrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complèteRetournez à la rubrique Gabon politiqueStandard (Image)

Lire l'article en entier

Related Posts

Visite du Secrétaire d’Etat Adjoint à Lomé
Smart City and tech hub investment to leverage growth across Emerging World, say Government advisers
Cameroun: Boulimie financière: Le préfet de la Vallée du Ntem, un danger pour le commandement?