Au tribunal : report du procès de Sissiku Ayuk Tabe le 1er novembre

Au tribunal : report du procès de Sissiku Ayuk Tabe le 1er novembre

Le juge a reporté le procès pour permettre aux détenus d’être présents à l’audience. Le procès en appel de Sisiku Ayuk Tabe et neuf autres leaders de la cause sécessionniste s’est ouvert en huis clos ce jeudi à la Cour d’appel du centre, à Yaoundé. L’audience s’est tenue à l’absence des inculpés. Ceux-ci n’ont pas été extraits de leurs cellules au Sed pour être conduits à la Cour d’appel du centre, à Yaoundé. Toute chose qui a occasionné le report de ce procès en Habeas corpus au 1er novembre prochain. « Le commandant du Sed est juste venu prendre acte de la situation parce qu’il n’était pas au courant. On a approuvé et le procès a été ajourné. On a dit que c’est la dernière fois que le procès est ajourné, le colonel a promis qu’ils seront là à la prochaine audience. Il n’y a personne pour les rassurer », explique Me Ndong Christopher Nveh. A l’issue de cette procédure, les avocats Fru John Soh et Ndong Christopher Nveh espèrent que le corps du délit sera fourni ou alors que Sisiku Ayuk Tabe et ses compagnons seront immédiatement remis en liberté. Le Tribunal de grande instance avait rejeté cette requête le 30 août 2018 pour des questions de forme. Le procès s’était tenu ce jour-là en l’absence des concernés. Sissiku Ayuk Tabe et ses compagnons ont été arrêtés au Nigéria puis transférés à Yaoundé où ils sont détenus. Personne ne les a vu jusqu’à ce jour, excepté un trio d’avocats porté par Me Bernard Muna, dont les services ont par la suite été refusés par les inculpés.   Me Fru John Soh et Me Ndong Christopher Nveh n’ont pas encore eu accès à leurs clients. Ils doutent que leurs clients soient encore en vie. « Cela fait cinq fois que l’on demande qu’on les amène et pourtant on ne les a jamais présenté. » L’officier commandant du Sed a promis que Sissiku et ses les autres leaders anglophones seront présents à la prochaine audience, faute de quoi la Cour devrait en prendre acte.  Cet article Au tribunal : report du procès de Sissiku Ayuk Tabe le 1er novembre est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Lire l'article en entier

Related Posts

Attentat dans le sud-ouest du Pakistan: au moins 15 morts
Affaire du doctorat profeSSionnel : La Communauté universitaire donne raison à Minkoa She
Banque: Les ressources de trésorerie en hausse globale de 160% en zone Cemac