62,5 milliards de FCFA de la Standard Chartered Bank au Cameroun

62,5 milliards de FCFA de la Standard Chartered Bank au Cameroun

Le Cameroun a obtenu auprès de la Standard Chartered Bank de Londres, un prêt 62,5 milliards de francs CFA, pour le financement des infrastructures sportives au Cameroun, dans la perspective de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 a-t-on appris vendredi de source officielle.Un financement destiné au projet de réhabilitation et d’extension du Stade de la Réunification à Douala, son annexe, ainsi que les infrastructures connexes, y compris les frais financiers. La décision du chef de l’Etat camerounais qui ordonne la publication de cet accord de financement dans le journal officiel précise qu’il s’agit d’une convention conclue le 10 décembre 2017 entre la République du Cameroun et Standard Chartered Bank. A dix-huit mois de la Coupe d’Afrique des nations, c’est le compte à rebours actuellement au Cameroun, où le pays doit prouver sa capacité d’organiser cette compétition nonobstant la décision du Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) de faire passer dès la CAN 2019 le nombre des équipes participantes à vingt-quatre contre seize lorsque l’organisation de ladite compétition était confiée au Cameroun. Construit il y a bientôt cinquante ans alors que le Cameroun accueillait la 8è CAN en 1972, le stade de la Réunification qui est d’une capacité de 40 000 places croule sous le poids de la vieillesse, d’autant que depuis sa construction, il n’avait plus bénéficié d’une réfection d’envergure. Cet article 62,5 milliards de FCFA de la Standard Chartered Bank au Cameroun est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Lire l'article en entier

Related Posts

Violence politique au Gabon : De qui est-elle réellement l'œuvre ?
International Islamic Trade Finance Corporation (ITFC) Extends Further its Partnership with Banque Centrale Populaire, Morocco ’s Bank Groups, to Support Regional Trade Flows between African and Arab Countries Under the Arab Africa Trade Bridges (AA
Une délégation érythréenne en Ethiopie pour une visite historique