Franceville/2e arrondissement : Marcel Libama : "Mon combat pour les Gabonais est la raison de ma candidature"

Franceville/2e arrondissement : Marcel Libama : "Mon combat pour les Gabonais est la raison de ma candidature"

LE candidat de l’Union nationale (UN) aux législatives et locales dans le 4e arrondissement de Franceville, Marcel Libama, a rassemblé les siens, mardi dernier, à son quartier général (QG), à l’occasion de son meeting de lancement de sa campagne électorale. Occasion pour Libama de partager avec les militants et sympathisants de l'UN, les motivations de sa décision de participer à cette bataille électorale "capitale" à ses yeux, pour le quatrième arrondissement de la commune de Franceville. « Mon combat pour le Gabon et le bien-être des Gabonais est la chose qui m’a amené à me positionner comme candidat à la députation et au conseil municipal de notre arrondissement », a-t-il expliqué. Il a de ce fait exhorté ses interlocuteurs à le suivre dans cette lutte qui consiste, a-t-il dit, à écrire une nouvelle page de l’histoire de Franceville en général, et de leur arrondissement en particulier. « Nous ne l’écrirons pas pour nous-mêmes, mais surtout pour l’avenir de notre pays et celui de nos enfants qui n’ont plus droit au rêve », a déclaré le syndicaliste reconnu. Non sans taxer ses adversaires du parti au pouvoir de compatriotes "dangereux et cruels", au regard du niveau de développement assez faible de la commune. Le poulain de Zacharie Myboto a ainsi encouragé les siens à faire confiance à sa candidature et à la liste qu’il conduit, le 6 octobre prochain. Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complèteRetournez à la rubrique Gabon politiqueStandard (Image)

Lire l'article en entier

Related Posts

O aumento das temperaturas forçará milhões de pessoas na África à pobreza e à fome, a menos que os governos tomem medidas rápidas
Une étude révèle que la plupart des personnes pensent qu'elles obtiennent des oméga 3 à partir d'un régime alimentaire équilibré, cependant 98 % d'entre elles ont des niveaux sous-opti
Contrôle maritime de Tripoli: Rome se félicite