Opposition/Législatives 2018 : Casimir Oye Mba : "La CNR gagnerait à y participer"

Opposition/Législatives 2018 : Casimir Oye Mba : "La CNR gagnerait à y participer"

Telle est la position ''personnelle'' du vice-président de l'Union nationale (UN), qui s'est dit convaincu de la nécessité de l'opposition proche de Jean Ping de participer aux prochaines échéances électorales. LE vice-président de l'Union nationale (UN), Casimir Oyé Mba, s'est prononcé au sujet de la participation ou non, des partis politiques de l'opposition dite "radicale", aux prochaines élections législatives au Gabon. C'était mercredi dernier, lors d'un entretien télévisé sur la chaîne publique, Gabon 24. L'ancien Premier ministre d'Omar Bongo Ondimba s'est dit convaincu de la nécessité de l'opposition proche de Jean Ping, leader de la Coalition pour la nouvelle République (CNR), de participer à cette prochaine échéance électorale dans notre pays. Il s'agit là d'un avis personnel. Lequel, précise-t-il, n'engage ni sa formation politique, ni la Coalition à laquelle celle-ci appartient. Cependant, l'homme justifie sa position par le caractère ''nécessaire'', pour lui et ses pairs, de corriger les ''erreurs'' du passé en participant à ce qu'il a appelé, ''la mise en place du deuxième pôle de l'architecture institutionnelle gabonais'' : le pouvoir législatif. SM (source: Gabonreview)Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complèteRetournez à la rubrique Gabon politique GabonStandard (Image)

Lire l'article en entier

Related Posts

Société Générale lance YUP, un nouveau modèle alternatif à la banque traditionnelle en Afrique
E-commerce becomes new impetus for BRICS cooperation
Trente ans après, les Kurdes rendent hommage aux 5.000 des leurs gazés à Halabja