La firme française Sofreco retenue pour la réforme institutionnelle de la CEEAC pour un montant de 511 millions FCFA

La firme française Sofreco retenue pour la réforme institutionnelle de la CEEAC pour un montant de 511 millions FCFA

Le Comité de pilotage de la réforme institutionnelle de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) s’est réuni les 5 et 6 février à Libreville, au Gabon, pour évaluer les offres concernant le recrutement d’un cabinet pour les besoins de la cause. Selon le compte-rendu de cette réunion en territoire gabonais, il est indiqué que, des sept dossiers de candidature reçus, seule la firme française a obtenu la note de 83,78 points, supérieure à la note minimale qui est de 80 points sur 100. Le Comité a alors procédé à l’analyse de la proposition financière de Sofreco. Il en résulte que celle-ci s’élève à 644,09 millions FCFA, hors douanes. Mais, indique la CEEAC, étant donné que la provision prévue pour le projet de la réforme s’élève à 498,9 millions FCFA, le Comité a demandé au secrétariat technique de se rapprocher de Sofreco, en vue d’obtenir la réduction de son offre financière. Cette démarche a permis d’obtenir de la firme une nouvelle proposition de 511,07 millions FCFA qui servira de base de négociations.

Lire l'article en entier

Related Posts

Coup de pouce financier de l’UE pour la force antiterroriste du G5 Sahel
La BAD accorde un prêt de 50 millions d'euros en faveur d' Oragroup
Trump indemnise les agriculteurs victimes de sa guerre commerciale