Un ancien ministre d'Ali Bongo critique la nouvelle Constitution gabonaise

Un ancien ministre d'Ali Bongo critique la nouvelle Constitution gabonaise

En sa qualité de membre du comité de suivi du dialogue politique d'Angondjé, convoqué par le président de la République en 2017, Alexandre Désiré Tapoyo a exprimé, jeudi à Libreville, au cours d'une conférence de presse, son indignation au regard de la non prise en compte, dans la nouvelle Constitution, des résolutions à caractère social proposées par la société civile, lors de la...

Lire l'article en entier

Related Posts

Des oeufs contaminés en Asie, l’UE convoque les pays touchés
Trump visé par un déluge de condamnations après ses propos « racistes »
Chili: le pape en territoire Mapuche secoué par les revendications