Premier tour des législatives : Belle illustration de l'opposition dans la Nyanga

Premier tour des législatives : Belle illustration de l'opposition dans la Nyanga

Les résultats annoncés, vendredi dernier, par le président du Centre gabonais des élections (CGE) Moïse Bibalou Koumba, confirment, en attendant l'issue du deuxième round, la bonne “percée” ce bord politique. PRÉSENTS dans les six sièges en ballottage, dont deux favorables – notamment au premier arrondissement de Tchibanga et dans le siège de Mongo à Moulengui-Binza – l'opposition est en passe de faire bonne figure dans la province de la Nyanga. Mieux, de devenir même la deuxième force de l'opposition dans cette région du sud-ouest du pays, si seulement elle venait à confirmer sa bonne “percée” à l'issue du second tour. Dans cette perspective, Les Démocrates, label politique de l'ancien président de l'Assemblée nationale Guy Nzouba Ndama, avec déjà un député élu au premier tour dans la commune de Mayumba, tiennent le haut du pavé. Ils sont présents dans quatre des six sièges à pourvoir dans la Nyanga. Avec, à leur avantage, deux ballottages favorables. Notamment au premier arrondissement de la commune de Tchibanga, et dans le siège unique de Mongo (Moulengui-Binza) où respectivement, Jean-Pierre Douckaga Kassa (Thata) et Jonathan Ignoumba (Ya Johnny) ont réalisé des scores parfaits. Pour preuve, au premier tour, l'ancien agent comptable de l'Assemblée nationale a obtenu 1245 voix. Soit 49,48%. Un gap considérable par rapport à la moisson récoltée par la candidate du Parti démocratique gabonais (PDG), non moins député sortante de Tchibanga, Éliane Ndombi Moussavou épouse Boucalt ayant obtenu 625 voix (24,85%). Alors que pour sa part, à Mongo, l'ex-questeur du Palais Léon Mba est en pôle position avec 638 voix équivalent à 45,64%. Contre 450 voix (soit 32,18%) pour son challenger du Parti démocratique gabonais Chrysanthe Mabiala. Les Démocrates se sont aussi bien distingués au deuxième arrondissement de la commune de Tchibanga où son poulain Barthélémy Moanda, sorti, contre toute attente, deuxième avec 371 voix (24,38%) devant Chrys...Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complèteRetournez à la rubrique Gabon politiqueStandard (Image)

Lire l'article en entier

Related Posts

Présidentielle en Colombie: duel inédit droite et gauche, la paix au milieu
Robert Mugabe, héros de l’indépendance devenu despote
L'agriculture climatiquement rationnelle est bénéfique aux écosystèmes marins et côtières