Elections législatives et locales 2018 : Le PDG dominateur, l'opposition laminée

Elections législatives et locales 2018 : Le PDG dominateur, l'opposition laminée

Au terme des premiers résultats issus des urnes non encore confirmés par le Centre gabonais des élections (CGE), le parti au pouvoir est déjà crédité, dès le premier tour, de plus de 90 sièges à l'Assemblée nationale, et domine les conseils locaux. Pendant que des figures de proue de l'opposition essuient de sérieux revers un peu partout. Parti démocratique gabonais (PDG), au pouvoir, est sur le point de réaliser un coup double aux élections législatives et locales du samedi 6 octobre, en dominant sérieusement ses adversaires, selon les premiers résultats issus des urnes que devraient confirmer ou pas le Centre gabonais des élections (CGE). En lice dans toutes les circonscriptions, la formation d'Ali Bongo Ondimba pourrait bien rafler le gros des sièges à l'Assemblée nationale et dans les conseils municipaux et départementaux. Plusieurs villes à l'instar de Libreville, Franceville, Okondja, Mounana, Lambaréné, Koula-Moutou, Oyem, Bitam, Makokou et même Port-Gentil, souvent considérée comme frondeuse, tombent dans son escarcelle. Deux ans après que plusieurs d'entre elles, hormis la province du Haut-Ogooué, ont été très disputées lors de la présidentielle 2016. Cette victoire annoncée de l'ancien parti unique ayant lancé avec fracas sa "régénération et revitalisation" au sortir de son dernier congrès, il y a un an, est sans aucun doute le résultat de plusieurs facteurs combinés. Il y a d'abord le pari du renouvellement de ses élites. Force est de reconnaître que sa nouvelle écurie composée de nombreux jeunes et de femmes, une sorte de patchwork mêlant aussi des anciens et des nouveaux venus dans l'arène politique, a porté les fruits escomptés. En effet, à la suite du renouvellement de près de 70% voire 82% (aux locales) des acteurs devant défendre les couleurs du parti, un nouvel état d'esprit a pris corps au sein de cette force politique longtemps rongée de l'intérieur par bien des maux. Les populatio...Lin Joël NDEMBET Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complèteRetournez à la rubrique Gabon politiqueStandard (Image)

Lire l'article en entier

Related Posts

ALLEMAGNE-CAMEROUN-DIASPORA: GUY PARKER PRODUCTEUR D’ÉVÉNEMENT A FRANCFORT OBTIENT L’EXCLUSIVITÉ DE PRODUIRE L&;#39;ARTISTE DAPHNEE ET VEUT EN FAIRE L&;#39;ÉVÉNEMENT CULTURELLE DE CET
Le général Karawa dresse le bilan des affrontements avec les hommes de Kayonga à Bukavu
A la faveur du repli des taux d’intérêts, le Trésor public camerounais décuple ses appétits sur le marché des titres de la BEAC