Union nationale/Après sa nomination au gouvernement : Patrick Eyogo Edzang exclu des rangs de l'UN

Union nationale/Après sa nomination au gouvernement : Patrick Eyogo Edzang exclu des rangs de l'UN

Quelques semaines après sa nomination au sein de l'équipe "Issoze Ngondet 2", le ministre de l'Eau et de l’Énergie s'est vu radié des effectifs de cette formation politique de l'opposition dont il était un des cadres. Et sous la bannière de laquelle il avait été élu député de la commune de Bitam. s' y attendait un tout petit peu. En effet, réuni le 5 septembre dernier, le Bureau national de l'Union nationale (UN) a exclu Patrick Eyogo Edzang des rangs de ce parti politique de l'opposition membre de la Coalition pour la nouvelle République (CNR). Même si la décision consacrant son exclusion ne le mentionne pas, on peut aisément imaginer que la fin de son histoire d'amour avec le parti dirigé par Zacharie Myboto est motivée, en grande partie, par son entrée au "gouvernement Issoze Ngondet 2" en qualité de ministre de l'Eau et de l’Énergie. D'autant plus que, on se souvient qu'avant lui, Estelle Ondo, ancienne vice-présidente de l'UN, s'était vue radiée, au sortir de l'élection présidentielle d'août 2016, des effectifs de cette formation politique, au lendemain de sa nomination au gouvernement "d'ouverture" comme ministre de l'Économie forestière, de la Pêche et de l'Environnement, chargé de la Protection et de la Gestion des écosystèmes. J.K.MRetrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complèteRetournez à la rubrique Gabon politique GabonStandard (Image)

Lire l'article en entier

Related Posts

Message du Commissaire Paix et Sécurité, délivré au nom du Président de la Commission de l’U nion africaine à l’occasion de la Conférence des Chefs d’Etat du G5 Sahel Niamey, 06 fév
LA CAIDA DE ROBERT MUGABE, EL GRAN AMIGO DE OBANG
RDC : les ministres membres de l’opposition s’engagent à soutenir la candidature d’Emmanuel Ramazani