Cameroun : le sous-préfet de Batibo introuvable

Cameroun : le sous-préfet de Batibo introuvable

L’autorité administrative a été enlevée le 11 février dernier, sur le chemin de la place des fêtes de la ville. Marcel Namata Diteng reste introuvable. Le sous-préfet de Batibo a été enlevé par un groupe d’individus, dans la matinée du 11 février 2018, jour de célébration de la 52ème édition de la fête nationale de la jeunesse. Il se rendait à la place des fêtes de la ville  pour des derniers réglages de l’organisation de cette manifestation. D’après le quotidien Le Jour de ce mercredi 14 février, Marcel Namata Diteng a quitté son domicile, après avoir reçu un coup de fil lié aux festivités du 11 février. D’après le préfet du département de la Momo cité par la Crtv, c’est en chemin que Marcel Namata Dibeng a  été approché par des individus armés et cagoulés. C’est dans ces circonstances que le sous-préfet de Batibo a été enlevé puis conduit vers une destination qui demeure inconnue. Néanmoins, les recherches se poursuivent. Aucune demande de rançon n’a encore été signalée. Le lendemain de cet enlèvement, des scellés ont été posés sur les bureaux de la sous-préfecture de Batibo.Cet article Cameroun : le sous-préfet de Batibo introuvable est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Lire l'article en entier

Related Posts

Mutation de Francis Nkéa : Le moindre mal !
Le gouvernement américain soutient la lutte contre le VIH en Côte d’Ivoire à travers un investissement de 77 milliards de FCFA du Plan d’Urgence du Président Américain pour la Lutte contre le SIDA (PEPFAR) e
Pologne: une loi censée défendre la vérité historique provoque la colère d’Israël