Le président de l'Union Africaine défend la Chine face aux révélations d'espionnage

Le président de l'Union Africaine défend la Chine face aux révélations d'espionnage

Après les révélations de plusieurs médias français sur l'espionnage du siège de l'Union africaine (UA) à Addis-Abeba de 2012 à 2017, le président de l'institution africaine est sorti du bois pour défendre le bienfaiteur incriminé : la Chine. Moussa Faki Mahamat, a qualifié jeudi à Beijing de « rumeurs » les accusations selon lesquelles la Chine espionnerait l'UA. M. Faki Mahamat s'est...

Lire l'article en entier

Related Posts

Les mesures prises, prévues ou encore floues de la présidence Macron
Kenya: Sudan, le dernier mâle rhinocéros blanc du Nord, est mort
Cameroun : l’internet ne sera pas coupé dans les deux régions anglophones (Gouvernement)